Un solutions, conduisant a la déforestation et la mise

 
Un biocarburant est un carburant issu de la biomasse, c’est-à-dire obtenu a partir d’une matière première première végétale (betterave, blé, maïs colza, tournesol, pomme de terre, etc.) animale ou de déchets. Il existe principalement deux filières industrielles : l’éthanol et le biodiésels. Ils peuvent être utilisés purs comme au Brésil (éthanol) ou en Allemagne (biodiésel). L’éthanol est produit en France a 70% à partir de la betterave, à 30% à partir de céréales. Un biocarburant est aussi un carburant liquide ou gazeux créé a partir de la transformation de matériaux organiques non fossiles issus de la biomasse. Si la langue anglaise n’a retenu qu’une seule appellation ” biofuel “, plusieurs dénominations coexistent dans la langue française : biocarburant (terme retenu par le parlement européen). Les biocarburants sont assimilés à une source d’énergie renouvelable. Leur combustion ne produit que du CO2.

2. Les trois générations de biocarburants

We Will Write a Custom Essay Specifically
For You For Only $13.90/page!


order now

Les biocarburants de première générations:

Ils sont principalement de deux types;

Le bioéthanol : il est produit a partir de canne à sucre, de céréales et de betterave sucrière. Il est utilisé dans les moteurs essence.

Le biodiésels : il est dérivé de différentes sources d’acides gars, notamment les huiles de soja, de colza, de palme et d’autres huiles végétales. Il est utilisé dans les moteurs diésel. 

Les biocarburants de première génération entrent en compétition directe avec la chaîne alimentaire. Ils sont produits à partir de matières premières qui peuvent être utilisées dans une chaîne alimentaire animale ou humaine.
b. Les biocarburants de deuxième génération;

Des technologies sont actuellement mises au point pour exploiter les matières cellulosiques telles que le bois, les filles et les tiges des plantes ou celles issues de déchets. On qualifie ces matières de biomasse ligna-cellulosique elles proviennent de composants ligneux ou a base de carbone qui ne sont pas directement utilisés dans la production alimentaire par rapport a la première génération de biocarburants. Elle n’est pas encore déployée au stade industriels. 

II. Développement

Qu’elles sont les conséquences des biocarburants?

Les biocarburants pourraient de surcroît faire courir plus de risques à l’environnement qu’ils n’apporteraient de solutions, conduisant a la déforestation et la mise en danger de la biodiversité. Enfin, le dernier risque qui pèse sur l’avenir des biocarburants dans les PVD (pays en voie de développement) proviendrait des pays industrialisés.

Les conséquences environnementales 

La combustion des carburants d’origine fossile participe aux émissions de gaz à effet de serre (GES). La conversion des forêts pour les cultures conduit a un appauvrissement significatif des communautés d’espèces. Ainsi la plupart des forêts forestières ont disparu et ont été remplacées par des espèces non forestières généralistes à faible importance pour la conservation. Les espèces affectées sont généralement des espèces ayant un régime alimentaire spécialisé. 
b. Les conséquences économiques

Outre l’impact des biocarburants sur le milieu naturel, qui nous intéresse plus particulièrement ici, il est indispensable de prendre en compte avant leur développement, les autres impacts indirects de leur mise en place. Ainsi, leur déplacement a provoqué une augmentation des prix de la nourriture et de l’eau. l’utilisation croissante des céréales, du sucre, des oléagineux et des huiles végétales pour satisfaire les besoins d’une augmentation rapide de l’industrie des biocarburants serait l’un des principaux facteurs. Le dernier risque pesant sur l’essor des biocarburants dans les PVD serait de nature concurrentielle. Les pays développés, à savoir principalement les États- Unis et l’union européenne, ont en effet comprises bénéfices qu’ils pourraient retirer du développement  d’une filière bioénergétique.ne bénéficiant pas des mêmes avantages concurrentiels que les PVD, les industries américaines et européennes ont des coûts de production bien supérieurs. Pour palier ce manque de compétitivité, les états-unis et l’union européenne ont mis en place des politiques de soutien, voire de protectionnisme. Ces mesures réduisent les débouchés pour les exportations des PVD et risquent de décourager des pays candidats au développement de cette industrie.

2. Les avantages et les inconvénients des biocarburants?

Les avantages 

On remarque tout d’abord deux avantage majeur, d’abord, la diminution de la pollution puisque un carburant écologique complet rejette beaucoup moins de CO2 et d’autres polluants. Un carburant qui n’aggrave pas la situation de la planète est indispensable aujourd’hui pour le prolongement de la vie de la terre et par conséquent de ses habitants. Ensuite, le prix est l’un des grands avantages des biocarburants, le prix du biocarburant est moins élevé que celui d’un carburant “classique”. De plus, la fabrication locale de biocarburants évite une exportation d’argent en dehors des frontières nationales. Avec les biocarburant, la France pourrait faire la propre production de sa propre consommation. Contrairement au pétrole, le biocarburant est une énergie renouvelable et “illimitée”.b. inconvénients 
On remarque que la production d’huile de tournesols crée de nombreuses pertes. En effet, les événements climatiques sont en majeur partie responsable de ses pertes. De plus, il n’est récolté qu’une seule partie de la plante ce qui représente une infime partie de celle-ci, on a donc besoin de grandes surfaces afin de pouvoir récolter des quantité suffisantes. Un facteur majeur de ce problème est le manque de place. En effet, sur terre, il manque de place pour les cultures dont le but est la production du biocarburant. Nous n’écartons pas l’hypothèse que ce manque de place puisse amener a dévaster de nouvelles forêts pour ces cultures. Ce tableau représente la surface occupée par les cultures des différents produits nécessaires à la production de biocarburants en France. 

III. Conclusion

Les biocarburants sont des carburants de substitution obtenue à partir de la biomasse. Ils sont généralement incorporé dans les carburants d’origine fossile. L’utilisation de biocarburants en remplacement des énergies fossiles devraient avoir des effets bénéfiques sur l’environnement dans les pays. Mais en constatera par contre un très fort impact environnemental de ces biocarburants dans les pays les produisant sur l’environnement. Leur principal avantage est qu’ils permettent de réduire le coût du carburant. Deuxièmement, il permettent  de réduire les émissions de gaz carbonique dans l’atmosphère ce qui aidera à contrôler l’effet de serre.